+33 (0)6 68 78 88 85 info@milangosafaris.com

introduction

La partie occidentale de la Tanzanie demeure une destination injustement méconnue. Lac aux eaux turquoise, montagnes luxuriantes peuplées de chimpanzés, troupeaux de buffles perdus dans les solitudes de la savane : cette région offre une saisissante plongée dans les profondeurs sauvages du continent.

L’OUEST

INTO THE WILD

Le Parc National de Katavi

Ce parc, qui s’étend à l’est du lac Tanganyika, accueille moins de visiteurs en une année que le Serengeti n’en accueille en une seule journée ! De nombreuses rivières y débordent à la saison des pluies, formant un paysage de plaines inondées. Une particularité qui lui a valu le surnom de « mini-Okavango », en référence au célèbre delta du Botswana. Les marais de Katavi abritent une faune extraordinaire, en particulier la plus forte densité de crocodiles du pays. Lors de la saison sèche, de vastes troupeaux de mammifères se pressent autour des points d’eau : zèbres, buffles, antilopes et près de quatre mille éléphants !

Le lac Tanganyika

Le lac Tanganyika étire ses rives idylliques à la croisée de quatre pays : la Tanzanie, la Zambie, le Burundi, et la République démocratique du Congo. Plages de sables fin, palmiers luxuriants, eaux incandescentes : le lac incarne à lui seul les « Caraïbes intérieures de l’Afrique ». C’est à Ujiji, petit village situé au sud de Kigoma, que l’infatigable Richard Burton et son futur ennemi juré John Speke ont découvert en 1858 les « murailles bleu azur » du lac, devenant officiellement les deux premiers Européens à avoir rallié le Tanganyika. L’explorateur britannique pensait avoir identifié les sources du Nil : il avait en réalité devant lui les sources du majestueux Congo…

Le M.V Liemba

Depuis plus de cent ans, une légende hante le lac Tanganyika : celle du Liemba, le plus vieux bateau-passagers en activité dans le monde, qui relie Kigoma, en Tanzanie, à Mpulungu, en Zambie. Ce navire fut construit juste avant la Première Guerre mondiale, à l’époque de la colonisation allemande. Les errements du bateau au cours de ce conflit inspireront le célèbre film de John Huston, « The African Queen », avec Humphrey Bogart et Katharine Hepburn. Sur les rives sombres du lac, le Liemba surgit souvent des profondeurs de la nuit, au milieu des lampes à pétrole scintillant sur les barques des pêcheurs. L’une des croisières les plus romantiques au monde…

Le Parc National des Monts Mahale

Dans le secret des monts Mahale, dont les collines luxuriantes se dressent à quelque 130 km au sud de Kigoma, les activités de recherche sur les chimpanzés apportent chaque année leur lot de découvertes. Mais attention : partir à la rencontre de ces primates sur les versants sauvages du parc national exige de la patience et une bonne forme physique. Les visiteurs sont le plus souvent récompensés de leurs efforts : la forêt tropicale des monts Mahale, jalonnée de cascades et de piscines naturelles, s’est imposée comme le meilleur site d’Afrique pour l’observation des chimpanzés.

Le Parc National de Gombe Stream

Les côtes nord du lac, non loin de Kigoma, abritent un joyau naturel : Gombe, le plus petit des parcs nationaux tanzaniens. Sous la canopée de cette bande forestière vivent des chimpanzés que les travaux de Jane Goodall ont rendus célèbres. La primatologue britannique créa en effet en 1960 un programme de recherche comportementale sur ces grands singes, qui reste aujourd’hui la plus importante étude de ce genre jamais menée à travers le monde. La matriarche Fifi, dernière survivante de la communauté, peut encore y être rencontrée !

AUTRES DESTINATIONS